Un minéralier en difficulté contraint de faire demi-tour, LNC 13.05.2019

Un minéralier en difficulté contraint de faire demi-tour, LNC 13.05.2019

Le navire New Beginning, battant pavillon panaméen, a été contraint de faire demi-tour alors qu’il naviguait au nord de Bélep, a appris le MRCC, vendredi. Selon le commandement de la zone maritime (CZM) de Nouvelle-Calédonie, le bateau était « en difficulté à la suite d’une modification de l’état de sa cargaison » . « Sous le coup d’une météo défavorable, le capitaine du navire transportant 49 000 tonnes de minerai de nickel constate qu’une partie du chargement se liquéfie sous l’effet des mouvements du bateau. Subissant un effet de carène liquide impactant la stabilité du navire avec une gîte allant jusqu’à 10 degrés, le capitaine prend une route de sécurité afin d’en minimiser les effets » , ont indiqué les autorités.EN SÉCURITÉ BAIE DE N’GOFace à une telle situation, le plan ORSEC maritime de niveau 3 a été déclenché. Le New Beginning, qui devait rallier initialement le nord du Japon, a fait demi-tour. Il s’est présenté hier à la passe de Dumbéa. « Une équipe d’évaluation a été déployée à bord du navire à 8 heures. Cette équipe, composée d’un inspecteur de la direction des affaires maritimes et d’un expert en assistance aux navires en difficulté, a inspecté les cales. Au terme de l’inspection, le pilote maritime et l’expert ont alors indiqué que les conditions de stabilité étaient acceptables pour une entrée dans le lagon et une mise en sécurité du navire au mouillage en baie de N’go » , a poursuivi le CZM. Autorisé à entrer dans le lagon et sous escorte du remorqueur Hmagat, le New Beginning a pu se mettre en sécurité au mouillage en baie de N’go. Le plan ORSEC a par la suite été levé. Une inspection détaillée du navire est planifiée « afin de vérifier son état de navigabilité avant tout nouveau départ en mer. Enfin, une enquête administrative sera diligentée dans le but d’identifier d’éventuels dysfonctionnements, notamment au niveau des conditions de chargement de la cargaison » , ont conclu les autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *