Quelle est vraiment la première force politique de Calédonie ? LNC 03.06.2019

Quelle est vraiment la première force politique de Calédonie ? LNC 03.06.2019

Cette année, aucun camp n’a obtenu la majorité absolue au Congrès. Les indépendantistes ont un siège d’avance sur les loyalistes auxquels Milakulo Tukumuli refuse d’être assimilé. Décalage avec l’électorat ?

La composition du Congrès ne reflète pas à l’identique les votes qui se sont exprimés le 12 mai.
Avec 26 élus contre 25 aux loyalistes, le camp indépendantiste semble devenu, à la faveur du flou entretenu par les trois élus de l’Eveil océanien, la première force du Congrès. Ce constat est-il conforme à l’expression des électeurs qui sont allés voter le 12 mai dernier ? Un examen attentif des résultats officialisés par le haussariat peut conduire à plusieurs interprétations différentes.

En province Sud, le nombre de suffrages exprimés a été de 70 959 (par suffrage exprimé, il faut comprendre le nombre de votants auxquels sont retranchés les bulletins blancs ou nuls). 45 472 voix se sont portées sur des listes ouvertement loyalistes, 13 828 voix sont allées sur les listes indépendantistes, et 11 639 suffrages se sont dirigés vers des listes ne prenant pas explicitement position pour ou contre l’indépendance (Eveil océanien, ACT, Construire autrement et Destin commun calédonien).

Concrètement, les listes loyalistes ont obtenu en province Sud 64,08 % des voix, les listes indépendantistes en ont obtenu 19,48 %, et les listes n’affichant pas de préférence institutionnelle ont atteint 16,4 %.

En province Nord, quatre listes indépendantistes étaient concurrencé espar deux listes loyalistes. Au total, 25 221 votes sont entrés dans le décompte. Les listes indépendantistes ont obtenu 19 974 voix, soit 79, 2 %. Les deux listes loyalistes ont recueilli 5 047 voix, soit 20,1 %.

En province des Îles, 13 983 suffrages ont été exprimés. Six listes i ndépendantistes ont recuei lli 12 670 voix, soit 90, 61 %, et les deux listes loyalistes se sont contentées de 1 313 voix, soit 9,39 %.

CINQ POINTS D’ÉCART

On en arrive à un total de 110 163 suffrages exprimés sur les trois provinces. Sur cette base, l’ensemble des listes catégorisées comme loyalistes ont obtenu 47,1 % des voix. L’ensemble des listes classées comme indépendantistes en ont totalisé 42,3 % Quant aux quatre listes (toutes en province Sud) qui ne voulaient pas se positionner selon le clivage pour ou contre l’indépendance, elles représentent 10,6 %.

L’avantage arithmétique obtenu par les loyalistes, d’un peu moins de cinq points, ne se retrouve pas dans la répartition des sièges au Congrès puisque le camp indépendantiste a un siège d’avance. Cette situation est en partie due au fait qu’il faut plus de voix pour « faire » un siège au Congrès à partir de la province Sud qu’à partir des deux autres provinces.

17 346 VOIX INUTILES

Elle est aussi liée au grand nombre de listes qui ont concouru au Sud, dont sept n’ont pas atteint la barre des 5 % d’inscrits, et ont entraîné une déperdition de sièges. Parmi les éliminés, le Rassemblement national et le mouvement écologiste. Aux Loyauté, quatre listes, sont aussi restées sous cette barre. Au Nord, trois listes ont été éliminées, dont celle de Gérard Poadja pour une vingtaine de voix seulement. Au total, ces 14 listes ont accumulé 17 346 voix que le législateur qualifie « d’inutiles » dans le décompte pour la répartition des sièges tant dans les provinces qu’au Congrès.

Alors, y a-t-il un net recul loyaliste par rapport au score du référendum (43,33 % pour le oui à l’indépendance et 56,67 % pour le non) ? Au-delà du fait que le corps électoral n’est pas le même, peut-être faut-il retrancher les 11 639 voix obtenues par les listes « indécises » pour se faire une idée plus précise. Dans ce cas, le camp loyaliste aurait obtenu 52,7 %, et le camp indépendantiste 47,3 %. Cette simulation ne prend pas en compte les 6 077 électeurs de Milakulo Tukumuli qui considère ses sympathisants comme très majoritairement loyalistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *